Au-delà de l'Arc-en-ciel


SEM, CHAM et JAPHET


« Noé, âgé de cinq cents ans, engendra Sem, Cham et Japhet. »

(Genèse 5.32 ~ Version Louis Segond)

L'arbre de vie

Quel dynamisme ! Quelle vigueur !

Un homme âgé de 500 ans engendre trois fils.

Il est vrai que tous ses prédecesseurs ont également eu des enfants alors qu'ils étaient souvent centenaires.

Mais Noé semble battre tous les records à un tel âge.

Trois fils la même année ?

S'agit-il de la naissance de triplés ?

L'hypothèse ne doit pas être écartée même si les versets suivants semblent l'infirmer.

En effet, il est écrit en Genèse 9.24 à propos de Cham :

« Lorsque Noé se réveilla de son vin, il apprit ce que lui avait fait son fils cadet. »

Si Cham est le cadet, il est difficile de concevoir qu'il soit né en même temps que ses frères.

Il faut de plus constater que l'ordre mentionné en Genèse 5.32 avec Sem, Cham et Japhet ne correspond pas à un ordre de naissances puisque Cham est le plus jeune des trois.

La primauté donnée à Sem, l'ancêtre d'Abraham, nous oriente plutôt vers l'appel qui sera adressé en priorité à celui qui conduira son peuple pour la première fois vers la Terre promise.

Nous allons donc plutôt nous attarder sur le fait que trois fils aient été mentionnés pour Noé, particularité qui ne s'était pas manifestée jusqu'alors dans la Bible.

Indépendamment de la notion chrétienne de Trinité (Dieu est Un en Trois personnes), le chiffre trois symbolise la tri-unité de l'être vivant au travers de différentes approches spirituelles.

Ainsi, le Bouddhisme se réfère au Triple Joyau (Bouddha, Dharma, et Sangha) et le Taoïsme au Tao, aux Livres, et à la Communauté.

On obtient ainsi une conception d'un équilibre cosmique dans les différentes cultures qui semble s'être diffusé sur la face de notre globe.

D'où provient la diffusion de ce principe à la fois unitaire et trinitaire ?

La Bible nous apporte une base sérieuse de réflexion à ce sujet : l'unité humaine s'est développée à partir de trois individus (Sem, Cham et Japhet).

C'est à partir des trois fils de Noé que l'humanité allait se reconstituer après le Déluge puis se disperser à la surface de la Terre.

Cette dispersion allait s'accompagner d'une diversification des cultures, traditions et croyances mais les symboles demeurent profondément ancrés dans la conscience des hommes.

Cette typologie "trinitaire" a pu ainsi influencer, notamment, les concepts du bouddhisme ou du taoïsme.

Mais ceci allait aussi anticiper une révélation ultérieure.

Cette révélation a été portée par le christianime depuis deux mille ans au travers de l'Unité du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Lorsque Jésus prononce ces mots sur la croix (Jean 19.30) :

« Tout est accompli », ce TOUT concerne aussi la manifestation de l'Unité divine au travers des trois personnes de la Trinité à l'attention de l'ensemble de l'humanité.

Ce n'est plus seument le peuple élu d'Israël par la descendance de Sem qui est concerné.

Ce sont aussi les peuples issus de Cham et de Japhet qui sont désormais appelés à recevoir le message divin aux côtés de la descendance de Sem.

Oui, conformément au plan de Dieu, tout s'est accompli !


LA GENESE : La lignée d'Adam

Bible d'Alexandrie :

5.1 à 5.32

Voilà le livre de la génération des hommes. Le jour où Dieu fit Adam, selon l'image de Dieu il le fit.

Mâle et femme il les fit et il les bénit. Et il leur donna le nom d'Adam le jour où il les fit.

Adam vécut deux cent trente ans et il engendra selon sa forme et selon son image et il lui donna le nom de Seth. Les jours d'Adam, après qu'il eut engendré Seth, furent de sept cents ans et il engendra des fils et des filles. Et tous les jours que vécut Adam furent de neuf cent trente ans et il mourut.

Seth vécut deux cent cinq ans et il engendra Énôs. Et Seth vécut après avoir engendré Énôs sept cent sept ans et il engendra des fils et des filles. Et tous les jours de Seth furent de neuf cent douze ans et il mourut.

Et Énôs vécut cent quatre-vingt-dix ans et il engendra Kainan. Et Énôs vécut après avoir engendré Kainan sept cent quinze ans et il engendra des fils et des filles. Et tous les jours d'Énôs furent de neuf cent cinq ans et il mourut.

Et Kainan vécut cent soixante-dix ans et il engendra Maleleêl. Et Kainan vécut après avoir engendré Maleleêl sept cent quarante ans et il engendra des fils et des filles. Et tous les jours de Kainan furent de neuf cent dix ans et il mourut.

Et Maleleêl vécut cent soixante-cinq ans et il engendra Iared. Et Maleleêl vécut après avoir engendré Iared sept cent trente ans et il engendra des fils et des filles. Et tous les jours de Maleleêl furent de huit cent quatre-vingt-quinze ans et il mourut.

Et Iared vécut cent soixante-deux ans et il engendra Énoch. Et Iared vécut après avoir engendré Énoch huit cents ans et il engendra des fils et des filles. Et tous les jours de Iared furent de neuf cent soixante-deux ans et il mourut.

Et Énoch vécut cent soixante-cinq ans et il engendra Mathousala. Énoch plut à Dieu, après avoir enfanté Mathousala, pendant deux cents ans et il engendra des fils et des filles. Et tous les jours d'Énoch furent de trois cent soixante-cinq ans. Et Énoch plut à Dieu et il ne fut pas trouvé parce que Dieu l'avait transféré.

Et Mathousala vécut cent soixante-sept ans et il engendra Lamekh. Et Mathousala vécut, après avoir engendré Lamekh, huit cent deux ans et il engendra des fils et des filles. Et tous les jours que vécut Mathousala furent de neuf cent soixante-neuf ans et il mourut.

Et Lamekh vécut cent quatre-vingt-huit ans et il engendra un fils. Et il lui donna le nom de Noé en disant : « Celui-ci nous reposera de nos oeuvres et des douleurs de nos mains et de la terre qu'a maudite le Seigneur Dieu. »

Et Lamekh vécut après avoir engendré Noé cinq cent soixante-cinq ans et il engendra des fils et des filles. Et tous les jours de Lamekh furent de sept cent cinquante-trois ans et il mourut.

Et Noé était âgé de cinq cents ans et il engendra trois fils, Sem, Kham, Japhet.


< < < Retour au sommaire < < < PAGE 59 > > > Page 60 : Les fils de Dieu > > >